Un dimanche à Paris… pour tous les jours

Dans cette ruelle pittoresque et forcément touristique, à deux pas de l’Odéon et du boulevard Saint-Germain, « Un dimanche à Paris » offre une formule excellente pour déjeuner ou dîner. De l’extérieur, cela ressemble à un salon de thé, mais à l’intérieur, on découvre un vrai restaurant, à la déco est très réussie et aux plats délicieux.

Paris-Un-Dimanche-a-la-campagne-13Paris-Un-Dimanche-a-la-campagne-06Voilà une belle découverte, enthousiasmante en diable! Cette maison a été fondée par un passionné de chocolat, Pierre Cluizel. Son établissement occupe trois maisons mitoyennes réunissant boutique, bar à chocolat, restaurant, salon de thé et ateliers de cuisine. Il a eu la bonne idée de s’associer au chef cuisinier Jérôme Salat et au chef-pâtissier et chocolatier Nicolas Bacheyre: le salé et le sucré sont aussi soignés. La décoration design, très classe, se marie parfaitement à la tour médiévale Philippe Auguste, un vestige de la muraille de Paris datant de 1210 qui trône au beau milieu de l’établissement.

Paris-Un-Dimanche-a-la-campagne-14Paris-Un-Dimanche-a-la-campagne-10Dans l’assiette, c’est franchement la bonne surprise. Nous avons succombé, pour l’un, à un oeuf parfait et crème de poireaux, poêlée de champignons du moment, croûtons et vinaigrette épicée cacao (quelle excellente idée!); puis une joue de boeuf braisée (tendre à souhait), champignons bouton, éclats de châtaignes, purée de pommes de terre (bien régressive, on y replonge avec plaisir); et pour l’autre, un risotto d’épeautre aux légumes d’automne et huile de truffe (végétarien, bien dans l’air du temps et crémeux comme il faut). Entrée + plat à 25€, c’est franchement très honnête pour la qualité de la cuisine. La carte est sans cesse renouvelée et s’avère gastronomique, sans prétention. A noter aussi que le Pinot Noir de Bourgogne L&C Poitout, servi au verre, est un vrai nectar.

Paris-Un-Dimanche-a-la-campagne-09

Il nous a fallu beaucoup d’abnégation pour ne pas succomber aux desserts. Dans un établissement voué au chocolat, c’est un comble! Mais la perspective d’un afternoon-tea et d’un repas le soir même nous ont forcés à rester raisonnables. Mais ce n’est que partie remise… On y reviendra à tous les coups.

Un dimanche à Paris
4-6-8 Cours du Commerce Saint-André
75006 Paris
+33 1 56 81 18 18
http://www.un-dimanche-a-paris.com/

Paris-Un-Dimanche-a-la-campagne-01

Laisser un commentaire