72 heures à Marseille

Entre calanques et Vieux-Port, Marseille, la deuxième plus grande ville de France, mérite largement le détour. Il suffit déjà de deux nuits et trois jours pour en découvrir les charmes et l’ambiance… parfois contrastée.

HotelIntercontinental_Marseille

 

Trois jours, c’est court pour explorer une cité aussi foisonnante que Marseille. Alors autant mettre son temps à profit et loger dans un endroit stratégique. Le très bel hôtel Intercontinental, par exemple. Installé dans les murs de l’Hôtel-Dieu, l’ancien hôpital, l’établissement 5 étoiles domine le Vieux-Port et semble tendre ses bras vers la basilique Notre-Dame de la garde.

Intercontinental-Vue sur BonneMere
Vue depuis la chambre 268: le Vieux-Port et, au-delà, la colline surmontée de la Bonne Mère. ©Joli.Voyage

L’édifice religieux de style néo-byzantin a été bâti en 1864 sur la plus haute colline marseillaise. Surnommé la Bonne Mère (avé l’assent), il protège la ville et ses habitants. Si vous descendez à l’Intercontinental, demandez une chambre avec vue sur le port et la fameuse colline. A peine notre valise posée, nous avons mis le cap sur la brasserie les Fenêtres, l’une des deux tables de l’hôtel.

Salade de tomates. ©Joli.Voyage

C’est sur la vaste terrasse – élue la plus belle d’Europe en 2017 – et sous une agréable brise tempérant les 32 degrés ambiants, qu’on se régale, au choix, d’une salade de tomates charnues et gorgées de soleil ou de fleurs de courgette farcies, d’un filet de loup, puis d’un dessert aux fruits rouges. Comme un avant-goût des escaliers qui émaillent la vieille ville, voisine de l’hôtel, on dévale les marches de l’Intercontinental, avant de prendre tout de suite à droite.

Fruits-et-legumes-de-la-Mediterranee
©Joli.Voyage
Entree-quartier-Paniers
Escaliers dans la vieille ville. ©Joli.Voyage

Nous voici à l’entrée des Paniers. Les ruelles séculaires de Marseille sont, certes, touristiques mais pas que… L’endroit reste avant tout un quartier vivant, tout ce qu’il y a de plus authentique, loin de certaines vieilles villes muséifiées. Ici, les habitants bavardent sur le pas de leur porte, font leurs courses et s’entraident d’une voix chantonnante. Là, une artiste de rue peaufine une fresque haute en couleurs…

Artiste-de-rue-Paniers
©Joli.Voyage

Envie de rapporter du savon de Marseille, du vrai ? Poussez la porte d’une charmante boutique/savonnerie, Le Bazar de César, et laissez-vous tenter, comme nous, par des pains de savon à la lavande ou au pastis, du baume lèvres au coco, une huile corps et un diffuseur de parfum. Le tout 100 % naturel et désirable !

Marseille-Mucem
Le Mucem et sa superbe dentelle contemporaine, jouxtant le bâtiment ancien. ©Joli.Voyage

On ne manquera pas d’admirer le Mucem (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti), dont la façade en dentelle métallique semble fendre les eaux de la Grande Bleue. Son toit-terrasse de folie offre un panorama à couper le souffle. Véritable cité culturelle ouverte sur le large, on l’a compris: le Mucem marie avec brio l’ancien et le contemporain.

Sortie-du-vieux-port_Marseille
Le Vieux-Port de Marseille. ©Joli.Voyage

Les amoureux de bateaux et de voiliers sont à la fête autour du Vieux-Port. Les larges quais bordés de bars et d’établissements bruissent d’une joyeuse ambiance. Mais Marseille, ce sont aussi d’innombrables chantiers (comme à Paris et à Bruxelles en ce moment !) et des rues commerçantes envahies de trafic, de trottinettes, de piétons, que l’on évite assez facilement en empruntant une ruelle ou une place tranquille… Il n’est pas exclu non plus de croiser le chemin d’un pick-pocket. Accrochez-vous à votre sac ou, mieux, promenez-vous les mains dans les poches. Ce sera tellement moins fada !

Ville-de-Marseille_fontaine
©Joli.Voyage

De retour dans le cocon de l’Intercontinental, direction le spa Clarins, pour un merveilleux soin visage à la gestuelle précise. Ah! le parfum de l’huile Orchidée Bleue. On en ressort parfaitement reposé et les traits repulpés. Fin prêts pour une soirée gastronomique sur la terrasse de l’Alcyone, l’autre table de l’hôtel, étoilée celle-ci.

Le lendemain, après une nuit divine (cf. la literie exceptionnelle), place au moment magique: la sortie en mer vers Cassis et les calanques aux eaux turquoises transparentes.

Au moment d’aborder le large, le speedboat prend de la vitesse et, là, autant vous dire que mieux vaut s’accrocher au bastingage et à son chapeau. Le nôtre vogue sans doute encore, quelque part entre Marseille et la Tunisie…

Marseille-chapeaudepaille
En mer, s’accrocher à son chapeau! ©Joli.Voyage
HotelIntercontinental_Marseille
La façade majestueuse de l’Intercontinental. ©Joli.Voyage
Marseille-devant-le-Vieux-Port
Upside down: toiture miroir face au Vieux-Port. ©Joli.Voyage
Intercontinental_Marseille-chambre628
Chambre 268, hôtel Intercontinental. ©Joli.Voyage

(Joli.voyage invité par Clarins)

Intercontinental Marseille – Hôtel Dieu
1 Place Daviel
13002 Marseille
Tél. +33.4.13.42.42.42
marseille.intercontinental.com

Infos Marseille
marseille-tourisme.com/
mucem.org

 

 

 

Laisser un commentaire