Le Strandhotel Duinoord, tout au nord de Walcheren

Pour notre séjour en Zélande, nous avions choisi le Strandhotel Duinoord comme point de chute, doublement bien situé. D’abord parce qu’il répond judicieusement à son nom (c’est la dernière construction avant le sentier qui mène à la plage, dans un paysage de dunes). Ensuite parce qu’il se trouve tout au nord de Walcheren, ce qui permet de passer rapidement d’une île à l’autre, de sillonner toute la région.

©Joli.Voyage
©Joli.Voyage

L’hôtel affiche une façade contemporaine. Heureusement le bâtiment n’est ni trop haut, ni trop massif: une quarantaine de chambres à son actif seulement. Et dès que l’on franchit la porte du lobby, on est séduit par le design avenant. Un beau jardin s’ouvre derrière, avec la perspective des dunes.

©Joli.Voyage

Comme nous avions réservé pour une semaine de résidence, nous nous sommes offert le luxe d’une suite, très confortable dans ses dimensions (50m2): un grand espace traversant, où domine un lit king size, un petit salon bordé d’un fauteuil suspendu assez ludique, un coin à manger qui autorise une grignote. C’est beau, lumineux, moderne. On s’y sent tout de suite bien.

©Joli.Voyage

La suite est dans l’esprit loft, tout ouvert (sauf la toilette), la baignoire trônant majestueusement, côté salon. Mention spéciale pour la douche italienne avec infrarouge qui diffuse ses rayons avec précaution, mais chaleur – comme dans les bons hôtels, on aimerait s’inspirer de ces riches idées pour la maison!

©Joli.Voyage

Lors de notre visite, début juillet, les précautions sanitaires s’imposaient encore pour la Covid-19: le sauna était fermé et l’organisation des petits déjeuners représentait un beau défi pour l’hôtel, puisqu’il propose une formule buffet. Les hôtes avaient le choix entre trois tranches horaires (question de limiter le nombre de clients présents en même temps et de laisser une bonne distance physique entre chacun). Chaque convive recevait ses propres couverts de service – il n’y avait aucun couvert partagé. Efficace et rondement mené.

©Joli.Voyage

L’hôtel est situé à Breezand, dans la localité de Vrouwenpolder. Comme c’est la dernière construction avant la plage, il y a très peu de circulation, sauf bien sûr, comme partout en Zélande, des cyclistes. En cinq minutes à pied, on arrive au centre de Vrouwenpolder, avec sa petite rue commerçante animée par quelques restaurants, une boulangerie, une grande surface et bien sûr… un loueur de cycles! Côté mer, on accède à une plage gigantesque. On peut longer le littoral pendant des dizaines de kilomètres, jusqu’à Dombourg et plus loin encore.

©Joli.Voyage
©Joli.Voyage

Un des soirs, nous avons mangé au restaurant de l’hôtel. C’était correct, mais sans plus: du saumon fumé maison (bon point), une bouchée à la reine assez étonnante (l’appareil servi à part, le nid du vol au vent vide, mais qu’il suffisait de remplir, le tout accompagné de délicieuses pommes de terre rissolées), une sole un rien trop cuite. On a le plaisir d’une terrasse agréable, de vins bien choisis, de plats pas tout à fait aboutis, mais bien généreux. Le service est sympathique, comme à l’hôtel.

©Joli.Voyage

Chaque jour, nous parcourions la Zélande de long en large, mais nous trouvions plaisir à retrouver notre suite, à nous reposer sur la terrasse donnant sur le bel espace vert, entre l’hôtel et les dunes. Nous y avons vu une biche gambader, nullement perturbée par ces humains en villégiature.

©Joli.Voyage

Les points forts de l’hôtel: sa localisation parfaite et le confort des chambres.  Parmi les points d’amélioration, on notera le restaurant qui mériterait une montée en gamme (de même que les petits déjeuners) et l’isolation phonique des chambres (les portes laissent passer trop de bruit venant du couloir). Rien de grave: on s’y est beaucoup plu. Et on aimerait y revenir.

©Joli.Voyage

Strandhotel Duinoord
Breezand 65
4354 NL Vrouwenpolder
+31 118 591 346
www.hotel-duinoord.nl/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.